Changer/Oubli ?
 
 
 
 

Les Prix du District

Le District décerne chaque année plusieurs prix, généralement en prolongation des Prix décernés par les Clubs.

 

 

Le Prix Servir et du civisme :  Didier Mellini (Rotary Club de Paris)

 

Le Prix du Travail Manuel :  Anne Mellini (Rotary Club de Paris Montmartre)

Les documents relatifs à ce prix se trouvent dans l'intranet "Onglet Documents"

 

 

 

Le prix du livre d'entreprise : Daniel Haumont (Rotary Club de Paris la Défense)

 

Le prix des Grandes Ecoles : Anne-Marie Borderie (Rotary Cluce de Rueil Malmaison)

 

Prix du créateur d'entreprise : Loïc Bonete (Rotary Club de Rueil Malmaison)

 

 

C'est ainsi que le 4 septembre 2014 a été décerné , à la Coupole, le Prix du Livre d'Entreprise.

Il récompense un ouvrage de langue française, paru dans l'année, en phase avec l'éthique rotarienne.

 

L'année dernière c'est l'excellent ouvrage de Michel GODETAlain Lebaube et Philippe Ratte, "la France des bonnes nouvelles" qui s'est vu remettre le prix , en présence du Gouverneur Philippe Legendre.

 

 

Michel Godet est professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers et membre de l'Académie des technologies et du Conseil d'analyse économique. Il a notamment publié Le Choc de 2006 (prix du livre d'Economie), puis Le Courage du bon sens qui s'est vendu à plus de 18 000 exemplaires. L'auteur vit à Paris. Il a reçu en 2011 le prix de la fondation E. Bonnefous pour l'ensemble de son œuvre. Philippe Ratte, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, agrégé d'histoire, est notamment responsable de la programmation stratégique à l'Unesco. Alain Lebaude est concepteur et ancien directeur du Monde Initiatives. Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages économiques. 

 

 

Le prix du district du civisme

 

Monsieur Felipe ARCE MARTINEZ, SDF et vivant sous une tente au Pont de Bezons,   par un acte de courage et de dévouement, a sauvé la vie d'une jeune femme qui voulait mettre fin à ses jours.

P1190107Le 3 janvier 2013 en début de soirée, il entend un cri puis aperçoit la jeune femme contre le pilier du pont de Bezons. Malgré la pluie et le froid glacial, il plonge dans la Seine et parvient à maintenir la malheureuse hors de l'eau, appuyée à une bouée, jusqu'à l'arrivée des pompiers. En hypothermie, il passera deux jours à l'hôpital. La jeune femme regrette son acte et remercie son « ange gardien ».

Ce comportement exemplaire a attiré l'attention du Préfet du Val d'Oise qui a tenu à le compenser. Ainsi, le 30 mai 2013, une médaille de bronze lui a été remise par Consuelo Fernandez, Adjointe au Maire de Bezons, en charge des Solidarités.

 

 

 

Philippe Legendre Gouverneur 2013-2014 lui remet un chèque et un diplôme lors de l'Assemblée de formation du district

 

 

 

 

 

 

 
Dernière modification : 26/03/2015